Risque majeur : la mort des abeilles

Un péril bien plus grave que la crise boursière nous guette, et quasiment personne ne le voit venir. Depuis quelques mois les abeilles disparaissent par milliards... et pourtant nous dépendons d’elles pour la pollinisation d’un grand nombre d’espèces végétales que nous consommons. La cause de cette hécatombe reste mystérieuse, probablement une combinaison de plusieurs facteurs liés aux sévices que l’humanité fait actuellement subir à l’environnement.

Et de fait, cette année 2008, il y a eu beaucoup moins de cerises que d’habitude, en particulier dans le sud de la France. Avec la disparition des abeilles, c’est 65 % des plantes agricoles qui sont menacées, soit 35 % de notre alimentation.
Nous sommes peut être à la veille d’un effondrement écologique majeur, qui pourrait nous être fatal...

Voir ce diaporama qui expose le problème.

Voir aussi l’article « Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles » plus exhaustif sur Wikipédia.

Pierre Cousin, 16 novembre 2008
Documents associés à l'article

PDF 261.1 ko
La mort des abeilles