La dernière "Lettre d'ATTAC 78N"
 (11 décembre 2014)
Documents associés à l'article

PDF 442.8 ko

Les anciennes "Lettre d'ATTAC 78N"
COMMUNIQUE ATTAC 78 Nord, 3 mars 2011
 (6 mars 2011)

C’est pourquoi Attac 78 Nord appelle à venir nombreux et nombreuses à la manifestation du samedi 12 mars 10H à Mantes la Jolie, organisée par le Comité Cœur Hôpital Mantes afin de réclamer une nouvelle fois et avec force la réouverture du service de coronarographie à l’hôpital de Mantes.

Depuis cet été, la mobilisation n’a cessé de s’amplifier, les soutiens de s’accumuler. La colère de la population ne faiblit pas face à cette scandaleuse décision de fermeture d’un service prometteur et son « transfert » à la clinique privée d’Ecvecquemont, dirigée par la société Fineve dont le directeur n’est autre que Mr Dalbis, maire adjoint UMP de Mantes la Jolie ! Les 17 000 usagers qui ont signé la pétition du Comité veulent que le décisionnaire, Mr Evin, directeur de l’ARS (Agence Régionale de santé) et ancien ministre socialiste, les entende enfin.

Car à terme, il y va de l’avenir même de l’hôpital, dont certains services sont et seront affaiblis par un effet domino, ayant des conséquences à la fois pour les usagers, les malades et le personnel hospitalier.
Cette collusion entre les technocrates, soucieux de la rationalisation des coûts, voire du rationnement des dépenses, et les tenants de la logique marchande, pour lesquels l’hôpital est une entreprise, et les malades des clients, comme pour l’ensemble des services publics, devient de plus en plus criante et insupportable.

En France et notamment dans le 78 (Mantes, Poissy/st Germain, Plaisir, Houdan..), on ne compte plus les exemples désastreux de ces politiques libérales appliquées par le plan Hôpital 2007 et la loi Bachelot, déléguant au privé les activités de soins rentables et laissant à l’hôpital les soins lourds et coûteux en personnel humain.

La journée du 2 avril de mobilisation nationale et unitaire, avec les centaines de collectifs et comités comme celui de Mantes, interpellant les ARS, ne pourra qu’appuyer et faire avancer encore les exigences légitimes à un droit à la santé pour tous au service de la population et non des intérêts marchands.

Parce des combats en ce sens ont été gagnés, car tenaces et massivement soutenus, il ne peut n’y en voir que d’autres.

Attac 78 Nord renouvelle son soutien aux motivations, aux actions et à la mobilisation du Comité Cœur-Hôpital-Mantes : tous à ses côtés le samedi 12 mars !
 (10 juin 2011)
Documents associés à l'article

PDF 115.6 ko

 (1er février 2012)

Collectif de Défense de l’Hôpital de Poissy-St Germain

Hôpital public de Poissy - Saint Germain : mobilisons nous !

Signons la pétition pour sa défense et sa modernisation

Quel constat ? : A l’hôpital public de Poissy Saint Germain, la qualité des soins ne cesse de se dégrader, en particulier aux urgences, qui sont saturées.

Pourquoi ? Comme partout en France, ce ne sont plus les besoins de la population qui priment mais
uniquement des critères de rentabilité. Les besoins, en matière de santé, sont soumis à l’impératif
financier. Les décisions sont prises par des Agences Régionales de Santé, structures
bureaucratiques, non démocratiques, (créées par la loi Hôpital Patients Santé territoire, en 2009),
sans jamais la moindre concertation avec les personnels, la population et les élus locaux.

Mais où va-t-on ? Le manque de moyens dans les hôpitaux publics, la sélection des malades, la
privatisation des soins, les dépassements d’honoraires conduisent tout droit à une dégradation de
notre système de santé : beaucoup de jeunes, de personnes âgées, et bien d’autres, ont déjà du mal
à se soigner.

Nous disons STOP et exigeons :

  • La construction immédiate d’un service d’urgences de qualité sur le site de l’hôpital de
    Poissy, ouvert 24 h sur 24, 7 jours sur 7
  • La réouverture du service des urgences sur le site de Saint Germain, 24 h sur 24, 7 jours
    sur 7
  • La modernisation des installations de l’hôpital public de Poissy Saint Germain, avec
    l’ouverture d’un débat démocratique, associant les personnels de santé, les élus locaux,
    la population.

Cette pétition sera adressée au Ministère de la santé.

Vous pouvez imprimer la Pétition papier à faire signer et nous la retourner, ou signer la pétition en ligne.

Documents associés à l'article

PDF 21 ko

 (24 avril 2013)

Plus de 200 personnes samedi 20 avril 2013 dans les rues de Maisons Laffitte, ça ne s’était pas vu depuis des dizaines d’années !

Fort de déjà 3000 signatures de pétitions, soutenu par la Coordination nationale des Collectifs de défense des Hôpitaux et maternités de proximité, et par le collectif de Poissy-St Germain, le tout nouveau Collectif de défense du Centre hospitalier de Maisons Laffitte a bien réussi sa première, mobilisant massivement personnel et usagers contre la fermeture des services de chirurgie et de gériatrie au profit du privé.

Partie du centre hospitalier, la manifestation a traversé la ville jusqu’à la mairie mais n’y a rencontré qu’une élue à la vie scolaire disant ne pas connaître le dossier (sic !) et qui, un peu huée, n’a rien trouvé de mieux que de dire" dégagez" aux manifestants !

Avant de faire un tour au marché, des prises de parole ont eu lieu sur le perron de la mairie, rappelant les motifs du combat, la cause en étant, comme dans de nombreux autres hôpitaux et maternités notamment dans le 78, la loi HPST. Cette loi encore en place favorise les partenariats public- privé et la rentabilité à tout prix de la santé et de l’hôpital public, fermant des services entiers livrés au privé, détruisant les conditions de travail et les offres de soin, ce que de plus en plus d’usagers et d’hospitaliers refusent ... car ils veulent un vrai changement maintenant, c’est urgent !

Ceux qui n’ont pas pu participer à la manifestation mais qui se sentent néanmoins concernés par la défense de l’hôpital des courses peuvent encore signer la pétition en ligne ou remplir ce document et l’envoyer à Mr Jacques Myard :

Mr le Député-Maire
48 avenue de Longueil 78600 Maisons-Laffitte

Documents associés à l'article

PDF 5.9 ko

 (10 décembre 2013)
Documents associés à l'article

PDF 64.8 ko

Retour vers l'accueil
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | Site hors zone AGCS