Deux soirées avec des GJ dans le 78N :

Soirée -débat autour du film « J’ veux du soleil ! »

 "Notre Association Attac 78n a organisé le 9 Mai, la soirée-débat autour du film "J’veux du soleil" de Fr. Ruffin et G. Perret au cinéma des Mureaux. 

Une centaine de personnes (dont une vingtaine de Gilets Jaunes du Mantois) se sont retrouvés, ont ri, réagi à certains passages, applaudi à la fin.

 Au cours du débat, des questions :

  • sur leur représentation "nous agissons tous ensemble, en commun... On ne veut pas de tête au-dessus, comme ça il n’y a pas de tête qui tombe"
  • sur leurs relations avec les syndicats qui ont mis beaucoup de temps à se mettre en route, et dont le rapprochement est encore timide , sauf pour Sud-Solidaires.
  • sur la présence de l’extrême-droite dans le mouvement : "le mouvement des GJ est un échantillon de la société, alors oui, il y a de tout, même quelques racistes, mais pas au niveau local."
  • sur la présentation de ce mouvement par la plupart des médias, discréditant , déformant voir falsifiant les événements, manipulant le sentiment de peur les veilles de samedis. Ces discours répétés ont imprégné une partie de la population, même inconsciemment, et ont favorisé la mise à distance de certains par rapport à ce mouvement exceptionnel qui s’est installé, et se poursuit malgré tout.

Les Gilets jaunes du Mantois sont très actifs :

  • AG régulières, groupes de travail avec cr, dont un sur la com. qui a sorti le n°1 du journal "La Pastille jaune du Mantois"
  • actions (organiser la gratuité du parking de l’hôpital de Mantes un dimanche, ou du péage de l’autoroute A13 à Buchelay visant la multinationale Vinci , au MacDo, à Carrefour ;
  • manifs(le 16.02 à travers Mantes ou le 18.05 avec Uni.e.s pour le climat ), campement toujours en place, à Buchelay.
  • Ils nous y invitent à venir les rencontrer et discuter avec eux.

Aller voir le film "J’veux du soleil" est très instructif et émouvant, sur l’état réel de la population du pays dans la Somme, la Savoie, le Gard, "D’habitude, les pauvres se cachent pour souffrir. Et voilà que cette France invisible se rend visible, hyper visible"( Fakir)"

" Conférence - débat de GJ à Evreux le mardi 21 Mai :

250 personnes des alentours (dont des GJ du Mantois ) ont répondu à l’appel pour se retrouver autour du thème" Fin du Monde, Fin du mois, même Combat" dans une salle de spectacle d’Evreux avec six intervenant.es dont l’avocat Francois Boulo sur les perspectives, Camélia, la militante espagnole, écologiste et GJ, menacée d’expulsion de France, Hakim Lowe sur le RIC, Laetita Dewake sur la loi Blanquer, Eric Drouet ...
La soirée s’est déroulée dans une ambiance chaleureuse et animée pour des échanges sur le mouvement, ses perspectives à plus long terme (notamment les élections municipales), sa structuration...

Contrairement à ce que voudrait nous faire croire la plupart des médias, ce mouvement, avec lequel il faudra compter, s’ancre toujours d’avantage dans la durée, s’organise et réfléchit en profondeur, même si c’est moins visible que les manifestations de rue "

Marie-Pierre Chevrier, 25 mai 2019