Inscriptions à nos listes email: Nouveautés d'ATTAC 78 Nord Comité local ATTAC 78 Nord Lettre d'ATTAC 78 Nord
Article
Du jamais vu !

L’accélération de l’actualité politique, sous un air de feuilleton aux
épisodes surréalistes, et dont l’issue est imprévisible, en déboussole plus d’un/e d’entre nous !

  • Sur le plan national, la pré-campagne électorale, émaillée des scoops les plus improbables, semblent occulter la présentation et l’analyse des programmes. Mais n’est-ce pas révélateur d’une certaine conception nauséabonde, méprisante, et nuisible des projets de certains candidats ?
    Dans le seul but d’échapper à son sort, le candidat Fillon a exacerbé la haine de ses électeurs contre la justice, un des piliers de la République.
    Un jeu dangereux appartenant à la tradition de l’extrême droite, qui évidemment s’en réjouit. « Et alors ? », nouveau credo de ces politiciens qui se font passer pour anti- système… Alors qu’ils profitent de ce système sans vergogne !
    Des enquêtes sont diligentées contre E. Macron, M. Le Pen … Cette dernière qui peste contre l’Union Européenne, refuse de se rendre à sa convocation par la justice invoquant son immunité parlementaire européenne : de qui se moque-t-elle ?
    Cette élection présidentielle, avec sa mise en avant démagogique d’une supposée personne providentielle, envahit, domine notre vie politique et concentre trop d’enjeux. [1]
  • Sur le plan de l’Union Européenne, les thèses nationalistes et populistes se répandent. Elles occultent une réflexion commune sur les causes de l’arrivée des migrants et donc d’une politique d’accueil, digne, assumée. Mais les populations autrichienne, allemande, grecque, italienne, française prennent des initiatives, multiplient les formes d’accueil en famille ou collective. [2]
  • Sur le plan international, l’élection de Trump aux Etats-Unis, le soutien de Poutine à Bachar al Assad, la politique "folle" de la Corée du Nord, les tensions aux frontières de la Pologne et de l’Ukraine, la Turquie aux mains d’un apprenti dictateur, ne font que tendre les relations dans le monde. Au motif de "la guerre au terrorisme", les politiques nationalistes et sécuritaires gagnent du terrain, au
    grand profit des vendeurs d’armes (le gouvernement français se glorifiant d’être en 3ème position mondiale).

Que COMPRENDRE et que FAIRE devant cette situation inquiétante ?

Une des raisons communes à ces situations est le maintien, à tout prix, d’une politique libérale sans limite, au bénéfice de quelques uns (1%), d’une politique d’austérité imposée à tous les autres.

Pour cette raison, notre association ATTAC s’est donnée comme priorité de lutter contre l’évasion, l’impunité et l’injustice fiscale dont les effets pénalisent notre système social et les plus démunis.
Contribution des citoyens/nes au financement des biens communs, l’impôt est un des piliers de toute société démocratique. Or le principe d’égalité devant l’impôt est mis à mal, les plus riches payant de moins en moins d’impôt, non seulement parce que le système fiscal a perdu son rôle distributif, mais aussi en raison de l’évasion fiscale pratiquée en toute impunité.

Ce combat pourrait permettre d’assurer à nouveau le financement de l’état social (de la sécurité sociale par ex) à partir des ressources aujourd’hui confisquées par les fraudeurs, de restaurer la solidarité en luttant contre les inégalités et de refonder une société démocratique
avec un impôt juste.

Parallèlement notre campagne nationale « Un million d’emplois pour le climat, c’est possible ! » se développe, répondant à une nécessité impérieuse.

Non, l’horizon n’est pas bouché et ne se résume pas aux élections ! Les mobilisations, bien que peu relayées par les grands médias, ne faiblissent pas : dans les entreprises, les services publics, les hôpitaux, chez les cheminots, à la poste... face aux conditions de travail destructrices d’emplois et portant atteinte à notre santé, dans les quartiers contre les violences policières et le racisme, pour le
logement et contre le chômage.

Localement, il est possible aussi de rejoindre les différents collectifs unitaires qui poursuivent leurs actions : Collectif Val de Seine Stop Ceta/Tafta, contre le Linky à Bazemont, Orgeva, Triel ou Villennes, pour l’accueil des migrants à Sartrouville, Triel, Mézy, Gargenville, actions pour l’agence de Sécurité Sociale à Limay, ou les bureaux de Poste, contre les Projets Inutiles en Val de Seine dans le Collectif NOPIVALS...

Les citoyen/es, ici et ailleurs, sans attendre les élections, peuvent mettre en oeuvre des projets concrets et alternatifs de transformation écologique et sociale.

Marie Pierre et Fabienne



Notes:

[1ATTAC ne soutient aucun des candidats mais les interpelle
et rejette les programmes contraires à ses valeurs

[2A savoir : les réfugiés représentent 0,3 % de la population mondiale et encore moins en Europe et en France

27 mars 2017
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP